HAUTES ROUTES.

Le terme de "Haute Route" a été utilisé pour désigner les parcours ou raids le long de l'axe des Alpes. Il y a donc de nombreux parcours, dont le plus connu est le parcours Chamonix - Zermatt, que l'on peut raccourcir en partant de Verbier ou de la cabane Chanrion du val de Bagnes. Mais on peut débuter bien plus au Sud, à Nice, en prenant le "Train des Pignes"; et on peut poursuivre bien au-delà de Zermatt, au moins jusqu'à Saas-Fee ou au Simplon, et même plus loin, tant qu'il y aura des Alpes... Et bien sûr, l'itinéraire sera différent si l'on est en skis ou à pied, et si l'on veut faire un 4000 ou autre sommet au passage. La première Haute Route Chamonix-Zermatt avait été réalisée en 1903 par 10 pionniers, en 7-8 jours, avec escale à Martigny pour ravitaillement (lire l'article de Mario Colonel: La Haute Route a 100 Ans, parue dans les Alpes, revue du CAS en Nov. 2003). Depuis 1943, la section Verbier-Zermatt est le parcours d'une épreuve militaro-civile, se courant maintenant tous les 2 ans par équipes de 3. En 2010, ce sont 1600 organisateurs, 4300 patrouilleurs et 900 heures/hélico (chiffres relevés dans la presse), et moins de 6 heures de parcours. La course de VTT Cristalp, Verbier-Grimentz, à des altitudes plus basses, évidemment, est du même tonneau. Les Alpes Valaisannes perdent leur âme...

Dans la famille de LS, la Haute Route a été parcourue 3 fois: en 1925 par Hélène Brandt, avant son mariage, avec des demoiselles du CSFA, à pied. En 1949, par Hélène Brandt, mariée à Georges Saugy, sans LS en séjour linguistique en Angleterre, mais avec sa soeur et un jeune anglais en échange d'études, à pied. En 1952, par LS, son père, sa soeur, un cousin et 2 amis de Vevey, à skis. Ces sont les photos de ces 3 parcours qui sont présentées.

Martigny - cab. Chanrion - Prarayer (Valpelline) - Breuil-Cervinia (Valtournanche) - cab. Hörnli - Zermatt, Juillet 1925.

En Juillet 1925, Hélène Brandt, future mère de LS et 6 camarades du CSFA (Club Suisse de Femmes Alpinistes) de Vevey, entreprennent, avec un guide, une Haute Route Martigny - Breuil (Cervinia) - Zermatt, avec l'ascension du Pigne d'Arolla. (voir la page Martigny - Breuil - Zermatt chez Hélène Brandt, auteur de toutes les photos).

Haute Route 1 HB 1925
Carte montrant le trajet de la haute Route de HB en 1925.
Légende: 1- Cabane Chanrion. 2- Pigne d'Arolla. 3- Col Collon. 4- Prarayer. 5- Breuil - Cervinia. 6- Col du Théodule. 7- Cabane du Hörnli.
(carte Google maps).


25 31b  25 32b

A gauche, la cabane Chanrion; à droite, le Pigne d'Arolla, depuis l'emplacement de la cabane des Vignettes, gravi à partir de la cabane Chanrion.



25 34bb  25 35b
A gauche, passage du col Collon (vue sur les Bouquetins), qui permet (à droite) la descente dans la Valpelline, à Prarayer.

25 36b
Depuis Prarayer, les demoiselles du CSFA passent dans la vallée voisine, le Valtournanche, au Breuil (Cervinia),
puis franchissent le col du Théodule et atteignent la cabane du Hörnli, au pied du Cervin.

Martigny - cab. Chanrion - la Ruinette (3875 m) - cab Bertol - Moiry - cab. Mountet - le Besso (3667 m) - Bruneggjoch - cab. Topali - St. Nicolas - Zermatt - Saas-Fee, 6-25 Août 1949.

En Août 1949, c'est une randonnée de 19 jours que les parents de LS entreprennent avec leur fille et l'échange anglais de LS, en séjour, lui, dans les montagnes du pays de Galles et d'Ecosse. Jusqu'à Orsières avec le train, puis montée à pied à la cabane Chanrion, ascension de la Ruinette par le col de Lirerose, descente dans le val d'Arolla et montée à la cabane Bertol; descente à Ferpècle, dans le val d'Hérens, et passage par le col de Zaté dans le vallon de Moiry et sa cabane. Traversée par Grimentz et Zinal à la cabane Mountet, puis ascension du Besso. Redesente dans le val de Tourtemagne et sa cabane, et passage dans la vallée de Zermatt par le Brunneggjoch avec escale à la cabane Topali. Montée jusqu'à Zermatt, et ensuite au lac Noir et à Staffelalp pour admirer le Cervin. Finalement traversée sur Saas Fee, sans doute par l'Adlerpas, pour finir en campant dans une forêt de mélèzes. Belle Haute Route en altitude moyenne avec ascension de 2 jolis sommets pour montrer les alpes valaisannes à un jeune anglais. Toutes les photos, sélection d'une collection, sont de Georges Saugy.


Haute Route 1949
Carte montrant le trajet de la famille de LS en 1949.
Légende: 1- cabane Chanrion. 2- la Ruinette. 3- cabane Bertol. 4- cabane Moiry. 5- cabane Mountet; 6- le Besso. 7- Brunneggjoch. 8- cabane Topali. - Zermatt - Saas-Fee.


LS 49-02 t  LS 49-01 t
La cabane de Chanrion et ses lacs.


LS 49-04 t  LS 49-06 t
A gauche, le col de Lirerose; à droite, le Pigne d'Arolla, depuis la Ruinette.

LS 49-09 t
Depuis la Ruinette, vue sur le Grand Combin, au centre.

LS 49-07 t  LS 49-08 t
A gauche,montée à la cabane Bertol, depuis Arolla, en passant par le Plan de Bertol. A droite, vue sur la Dent Blanche, depuis la cabane Bertol.


LS 49-11 t  LS 49-12 t
A gauche,dans le val de Moiry, vue sur le glacier et sur un petit lac morainique; à droite, en montant à la cabane Mountet, on passe au pied du Besso.

LS 49-13 t
A la cabane Mountet, le gardien Jean Vianin, dit Jean-des-Neiges, que Hélène Brandt, mère de LS, avait déjà connu en 1925, suivait les cordées avec une longue vue en cuivre. Un an après, il cèdait sa place et sa longue-vue à son fils Oscar; alors que son autre fils Edouard, en 1944, était déjà gardien à la cabane Tracuit. La longue vue n'était pas d'une utilisation facile, difficile à pointer et à garder immobile, même sur son trépied; mais quel grossissement! Il était rassurant de se savoir suivi, même de loin, et amical, de faire signe, arrivé au sommet, que tout allait bien. Cette longue-vue est toujours dans la famille Vianin.

LS 49-16 t  LS 49-14 t
Et toujours cette vue admirable, depuis le Mountet, sur l'Obergabelhorn, à gauche (avec les "soques" sèchant à l'avant-plan).
La Dent Blanche, à droite (avec une façade de l'ancien hôtel dans le coin gauche en bas de la photo).

LS 49-18 t  LS 49-20 t
En montant au Besso par l'arête Ouest, vue à gauche sur la Dent Blanche et le Grand Cornier, et à droite, sur l'Obergabelhorn, avec le Cervin derrière.

LS 49-22 t  LS 49-21 t
Depuis le Besso, à gauche, vue sur le Weisshorn, et à droite sur le Rothorn et son arête de Moming.

  
LS 49-23 t  LS 49-24 t
Passage du Brunneggjoch, à gauche, puis descente vers la la cabane Topali, au-dessus de Saint Nicolas, dans la vallée de Zermatt.

LS 49-26
Staffelalp / Zermatt avec vue sur un Cervin embrumé.

LS 49-27 t  LS 49-29 t
Fin de la Haute Route à Saas Fee, en campant dans une forêt de mélèzes, à côté d'un petit bisse.

Martigny - cabane Chanrion - cabane des Vignettes - col Collon - col du mont Brûlé - col de Valpelline - cabane Schönbühl - Zermatt, Pâques 1952.

A Pâques, Georges Saugy entreprend, avec son fils, sa fille, un neveu et 2 amis de Vevey, un Haute Route classique: Martigny-Orsières par le train, puis montée à la cabane Chanrion, montée du glacier d'Otemma à la cabane des Vignettes, et traversée sur Zermatt par le col Collon, le col du Mont Brûlé, celui de Valpelline, et la cabane Schönbühl. Le Pigne d'Arolla et/ou la Tête de Valpelline sont envisagés. Hélas, le temps est maussade et venteux, et 2 jours se passent à la cabane des Vignettes à guetter un changement de temps. Seule la traversée sur Zermatt reste possible, avec escale à la cabane Schönbühl. Toutes les photos sont de Georges Saugy.

Haute Route 1952 copie
Carte de la Haute Route de 1952.
Légende: 1- cabane Chanrion. 2- cabane des Vignettes. 3- col Collon. 4- col du Mont Brûlé. 5- col de Valpelline. 6- cabane Schönbühl.


LS 52-17 t  LS 52-18 t
A gauche, sur le glacier d'Otemma, en montant de la cabane Chanrion à la cabane des Vignettes. A droite, passage du col Collon.

LS 52-19 t  LS 52-23 t
A gauche, passage du col du Mont Brûlé. Au col de Tête Blanche, le temps se lève, et découvre les Bouquetins (à d.).

LS 52-20 t  LS 52-24 t
Au col de Valpelline, le temps se lève (à g.); et ce sont le Cervin (face Ouest) et la Dent d'Hérens, qui surgissent (à d.).

LS 52-25 t  LS 52-26
La descente du glacier de Schönbühl depuis le col de Valpelline se fait en fin d'après-midi par un ciel bien découvert.
A gauche, la face Ouest du Cervin, avec l'arête de Zmutt à gauche, et l'arête italienne, son épaule et la Tête du Lion.
A droite, la Dent d'Hérens.

LS 52-29 t  LS 52-28 t
Vue depuis la cabane Schönbühl: le Cervin, à gauche, et la Dent d'Hérens, à droite, présentent un aspect différent.
Le Cervin montre son arête de Zmutt en enfilade, et la Dent d'Hérens sa face Nord.


LS 52-32 t  LS 52-30 t
En descendant sur Staffelalp on aperçoit, à gauche la descente du col de Valpelline, et à droite, l'extrêmité Nord des Mischabels.


LS 52-31 t
A Staffelalp, le Cervin a repris sa silhouette classique, avec les arêtes du Hörnli, à gauche, et de Zmutt, à droite,
encadrant la face Nord.




Jeunes années
Haut-Valais
Massif des Mischabels
Zermatt (Mont Rose / Cervin)
Anniviers
Hérens
Ferret-Combin
Mont Blanc CH
Mont Blanc F
Hautes Routes
Préalpes
Hautes Alpes Calcaires
Vallée d'Aoste
Dauphiné
Tyrol italien
Pyrénées


Haut de page