BIOGRAPHIE
PORTRAITS
AGENDAS
UN PEU DE GEOLOGIE
TECHNIQUE DE SKI, 1913-1926
CAMPING EN MONTAGNE, 1924 ET 1925
MASSIF DU MONT BLANC, français
MASSIF DU MONT BLANC, suisse
1920 ET 1924, COL DU GRAND SAINT BERNARD
1925, VERBIER
1925, MARTIGNY- BREUIL (Cervinia)- ZERMATT
1923-25,VAL D'HERENS
1921-25-26 et 28, Val d'ANNIVIERS
1925, VAL de TOURTEMAGNE
1921-24 et 25, ZERMATT et ses ENVIRONS
1921-27 et 28, LE CERVIN
1924, LE GLACIER DU GORNER ET LA CABANE BETEMPS
1924, Le WEISSHORN
1924, LE DOM DES MISCHABELS
1920-1927, LES PREALPES
1920-1928, CABANE RAMBERT et SOMMETS ENVIRONNANTS
1924-1926, SALANFE, LES DENTS DU MIDI ET LE LUISIN
1924, TORRENTHORN
1926-1929, LOETSCHENTAL
1925, RIEDERALP
1923-24-1930, GRINDELWALD et sa REGION
1926, TESSIN
1925, DOLOMITES
EVOLUTION ARCHITECTURALE DE QUELQUES REFUGES ET CABANES


MASSIF du MONT BLANC (français).

Seules les photos de 2 sorties dans le massif du Mont Blanc, côté français, nous sont parvenues : celles d’une ascension de l’Aiguille du Moine, depuis le refuge du Couvercle, en 1926, et celles du col du Géant à skis, à Pâques 1927. Les plaques stéréo rapportées de l’escalade du Grépon et des Grands Charmoz, en 1923, que l’auteur de ce site a vues, n’ont pas été retrouvées. Pour les Vaudois (région Lausanne-Montreux), Chamonix était accessible à l’époque par Martigny, avec le chemin de fer à voie mètrique Martigny-Vallorcine-Le Châtelard, puis changement de train et poursuite jusqu’à Chamonix et Saint Gervais sur une autre ligne. Ce n’est que vers 1990 que les 2 lignes françaises et suisses ont été reliées et le Mont Blanc Express créé. Pour les Genevois, Chamonix était accessible par Annemasse et Saint Gervais. La carte Barbey du massif du Mont Blanc, édition 1929, est exposée ci-dessous.

carte Barbey 2
Carte Barbey (1929) du massif du Mont Blanc.

Carte Barbey 2
Portion de la carte Barbey montrant les 2 courses d'Hélène Brandt, en 1926 et 1927


1926, AIGUILLE du MOINE, par le REFUGE du COUVERCLE.

En 1926, H.B. entreprend l’ascension de ce joli sommet rocheux avec ses compagnons habituels. Le trajet en train via Martigny, avec changement de train au Châtelard (la création du Mont Blanc Express ne date que de 1990) et Chamonix se poursuit par le chemin de fer à crémaillère Chamonix-Montanvers/Mer de Glace ; puis traversée de la Mer de Glace et grimpée jusqu’au refuge du Couvercle avec franchissement du passage des Egralets. Les photos prises avec 2 appareils sont présentées: appareil stéréo pour la montée au refuge du Couvercle et Kodak pour l’ascension de l’Aiguille du Moine.


26 09a  26 10a
A gauche, le passage des Egralets, en montant au refuge du Couvercle; à droite, le refuge du Couvercle.

Intérieur du Refuge du Couvercle 5 juillet 1924  26 11a
A gauche, l'intérieur du refuge (photo Georges Terroy, au premier plan, 07/1924, coll. privée FD). A droite, sur le couvercle; le Mont Blanc, au loin.

26 12a
Grandes Jorasses à gauche et Dent du géant à droite.
26 13a        gravure Talèfre traîté
A gauche, le glacier de Talèfre. A droite, gravure de 1857 (doc. L'Alpe, éd. Glénat)

26 13be    26 13bf    26 13bd
En montant à l'Aiguille du Moine: à gauche, le glacier de Talèfre, les Courtes, Ravanel, Mummery, Triolet et Isabelle. A droite: les Droites.


Haut de page

PAQUES 1927, COL du GEANT à SKIS, par le REFUGE du REQUIN.

A Pâques 1927, un groupe de 5 alpinistes, y compris un ami anglais avec le pavillon de son club, l’ « Overseas League », entreprend le même trajet par chemin de fer, mais sans le passage par le Montanvers, dont la ligne n’est ouverte qu’en été. Ils remontent la Mer de Glace depuis la gare des Praz, avant Chamonix, jusqu’au refuge du Requin inauguré en 1926. C’est certainement la première fois que ce refuge sert de point de départ pour une course à skis au col du Géant. Ce refuge, surplombé par la dent éponyme, sert maintenant de restaurant d’altitude aux dizaines de milliers de skieurs qui descendent à skis depuis l’Aiguille du Midi ou le col du Géant.

27 11b1  27 11b
27 11b2
En haut à gauche, montée de la Mer de Glace depuis les Praz; en haut à droite, passage sous le Montanvers avec les Charmoz; en bas, les séracs du glacier du Géant.

27 12b  27 13b
Le Point 4:11:04
En haut, à gauche, le refuge du Requin, au centre de la photo, tout petit, sous la Dent du Requin. En haut, à droite, le refuge, hier et en bas, aujourd'hui.

27 13b+27 14b
Montage panoramique sur le Dru et l'Aiguille Verte.

27 15b        27 18b
Montée au col du Géant; à droite, vue sur la Verte et les Drus.

27 21b
Descente du col du Géant; comptez-les, ils étaient 5, ce Pâques-là, dans cette immensité neigeuse...

BIOGRAPHIE
PORTRAITS
AGENDAS
UN PEU DE GEOLOGIE
TECHNIQUE DE SKI, 1913-1926
CAMPING EN MONTAGNE, 1924 ET 1925
MASSIF DU MONT BLANC, français
MASSIF DU MONT BLANC, suisse
1920 ET 1924, COL DU GRAND SAINT BERNARD
1925, VERBIER
1925, MARTIGNY- BREUIL (Cervinia)- ZERMATT
1923-25,VAL D'HERENS
1921-25-26 et 28, Val d'ANNIVIERS
1925, VAL de TOURTEMAGNE
1921-24 et 25, ZERMATT et ses ENVIRONS
1921-27 et 28, LE CERVIN
1924, LE GLACIER DU GORNER ET LA CABANE BETEMPS
1924, Le WEISSHORN
1924, LE DOM DES MISCHABELS
1920-1927, LES PREALPES
1920-1928, CABANE RAMBERT et SOMMETS ENVIRONNANTS
1924-1926, SALANFE, LES DENTS DU MIDI ET LE LUISIN
1924, TORRENTHORN
1926-1929, LOETSCHENTAL
1925, RIEDERALP
1923-24-1930, GRINDELWALD et sa REGION
1926, TESSIN
1925, DOLOMITES
EVOLUTION ARCHITECTURALE DE QUELQUES REFUGES ET CABANES

Haut de page