NEW ORLEANS (La Nouvelle Orléans).

C'est l'une des rares villes des USA qui mérite d'être visitée, avec San Francisco, Carmel-by-the-Sea, San Antonio (Texas) et Santa Fe, de l'avis de l'auteur. Il y a bien sûr (tous les goûts sont dans la nature) ceux qui aiment les villes grouillant d'humanité ou modernes et anonymes! Les villes citées, du moins certains de leurs quartiers, ont conservé un aspect un peu humain. A New York, seuls les cloîtres reconstitués au bord de l'Hudson river ("the cloisters") autour des restes achetés et ramenés de France valent d'être vus; ils sont très bien reconstitués et présentés, mais peu de Français s'y intéressent, et savent même qu'ils existent. A New Orleans, dans le "Quartier Français", plus espagnol que français, d'ailleurs, avec tous ses fers forgés, des clochards, quelques chiens se chauffant et grattant leurs puces au soleil, des trous dans les trottoirs, des peintres de rue, des mômes noirs jouant du jazz, donnent ce côté humain; bien que ce soit très touristique (pas les clochards et les chiens galeux, bien sûr...). L'agglomération de N.O., ce n'est que la moitié de Houston, soit moins de 1 millions d'habitants au début des années 1980.

New Orleans agglo.
L'agglomération de New Orleans, avec le lac Pontchartrain en haut et le lac Borgne, à droite.
Le trait blanc dans le lac Pontchartrain est un pont à péage.

New Orleans, ce n'est pas que le "Quartier Français" c'est toute une agglomération, moderne, s'étendant entre des lagunes dont la plus connue est le lac Pontchartrain. En nombre d'habitants, c'est la moitié de Houston, et il y a une certaine rivalité entre ces deux villes. Houston avait construit l'"Astrodome" en 1965 (la huitième merveille du monde, rien que ça!) d'une contenance pouvant atteindre 70 000 spectateurs, suivant le sport. New Orleans répliquait en 1975 avec le "Superdome", d'une capacité atteignant 80 000 spectateurs!

USA 122 t USA 123 t
New Orleans, c'est aussi une ville moderne avec des hôtels confortables.

Le Quartier Français.

Avec tous les fer forgés des balcons et des grilles des maisons, ce quartier est plus espagnol que français, héritage du deuxième colonisateur, espagnol.. Le meilleur moyen de le visiter est de se loger dans un des hôtels du quartier,
le "Royal Sonesta", par exemple, situé sur Bourbon st. et de prendre une calèche qui ne ratera aucun des hauts lieux touristiques, quitte à y revenir à pied. Sortant de la ville moderne et policée de Houston, c'est un vrai bonheur...

French Quarter
Le "Quartier Français" de New Orleans. Le plus touristique et visité est le rectangle de gauche (N-W - S-E), entre Canal st. et Esplanade av. C'est la ville originelle,
plus espagnole que française, construite sur une "levée" extérieure au méandre du Mississipi, surélevée de 2 m env. par rapport aux environs; voilà pourquoi ce quartier a
échappé à l'inondation lors de l'ouragan Katrina; bon sens et esprit d'observation des anciens colonisateurs... Les blocs carrés ont 100 m env. de côté.
Le carré vert est Jackson square (Andrew Jackson était un ancien président des USA, héros de la guerre d'Indépendance anglo-américaine). La rue où se trouve Preservation Hall,
temple du jazz New Orleans, est Saint Peter st., qui longe Jackson square.

USA 137 t USA 089 t
Il y a dans le "Quartier Français" 2-3 lieux d'attente pour les calèches, qui permettent de circuler agréablement dans les rues.

USA 092 t USA 094 t

USA 095 t USA 096 t

USA 139.t Royal str USA 148 t Royal str
Royal street.

USA 099 t - copie USA 154 t
A gauche, un orchestre de jazz dans Père Antoine street; à droite, St. Ann street.

USA 098 t - copie USA 140 t
A gauche, une grande cour accueille le restaurant "des deux soeurs". A droite, 3 dames boivent leur coca dans une cour ombragée.

USA 145 t USA 144 t
Certaines maisons sont bien entretenues, d'autres bien délabrées...

USA 091 t - copie USA 153 t
Existent aussi des maisons isolées; et des ruelles étroites et ombragées.

USA 141 t.St Peter str
Une rue à ne pas manquer, Saint Peter st.; en descendant de Bourbon st., à droite, se trouve "Preservation Hall", le temple du JazzNew Orleans
(ou Dixieland); s'y produit dans une salle aux peintures défraîchies, un orchestre de vieux musiciens, ou débutant, merveilleux de fraîcheur et d'authenticité.
LS a entendu cet orchestre, en tournée, à l'opéra de Houston, ça ne donnait rien...!

USA 100-b t USA 100-c t
LS a eu le privilège d'entendre "Sweet Emma", la pianiste, à droite sur la photo de droite peu avant sa mort, jouer de sa seule main encore valide.

USA 100-a t
L'orchestre de "Preservation Hall" sur le trottoir devant l'entrée de sa salle et à l'intérieur.
(3 reproductions de pochettes de disques)

USA 130 t USA 156 t
Jackson square et la cathédrale Saint Louis

USA 152 t USA 135 t
Jackson square est bordé d'immeubles commerciaux.

USA 128 t USA 137 t
En bas de Jackson square, les peintres comme à Montmartre, et la file d'attente des calèches.

USA 147 t - copieUn tramway nommé Désir (film) - Wikipédia-1
Sans oublier le "Tramway Nommé Désir", qui vit les débuts, en 1951, de Marlon Brando (à droite, merci Wikipedia).

USA 131 t USA 132 t
A gauche, un quai au bord du Mississipi où flâner; à droite, le Natchez, pour une croisière de quelques heures.


Haut de page